La consommation énergétique du projet

roybon center parcs
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePrint this page

Maîtriser la consommation d’énergie du site en phase d’exploitation est un objectif prioritaire du cahier des charges du projet Roybon. Pour y parvenir, le maître d’ouvrage a défini un plan d’action en s’appuyant sur les grands principes de gestion de l’énergie et sur l’expertise acquise sur l’ensemble de ses précédents projets, aujourd’hui en exploitation.

L’efficacité énergétique et le recours aux énergies renouvelables constituent les deux axes de maîtrise de l’énergie et de réduction de l’empreinte carbone du site. Deux axes déclinés en mesures concrètes.

Le projet optimisé pour maîtriser ses besoins énergétiques

Au niveau des cottages, l’objectif fixé par le maître d’ouvrage est de faire passer la consommation conventionnelle d’énergie sous la barre de 50% des exigences de la règlementation thermique (soit 65 KWhep/m²SHON.an) Ce niveau correspond à celui de la norme BBC Effinergie selon la réglementation thermique 2005. Pour y parvenir, les besoins en énergie des cottages seront optimisés :

  • L’ensemble des cottages disposeront d’une double orientation afin de pouvoir effectuer une ventilation naturelle en été, tout en bénéficiant des apports solaires passifs de mi-saison. L’architecture des cottages et leur mitoyenneté a été conçue pour limiter les déperditions thermiques. De plus, l’isolation des cottages, construits en bois, matériau limitant les ponts thermiques, assurera une très bonne étanchéité à l’air.
  • Les dimensions des baies vitrées seront optimisées pour offrir le meilleur compromis entre confort visuel et confort thermique en hiver et en été sans recourir à la climatisation. Des avancées de toiture joueront le rôle de protections solaires pour les baies orientées sud pour limiter les risques de surchauffe intérieure.
  • Des systèmes performants, ballon thermodynamique, ampoules basses consommation…) seront installés dans les cottages pour optimiser la consommation d’énergie.

Cet objectif d’efficacité énergétique sera également étendu aux équipements centraux du domaine, dont l’Aqua Mundo.

  • La compacité du projet sera favorisée pour permettre un zonage thermique autour de la serre qui servira d’espace tampon.
  • Pour réduire les ponts thermiques, l’isolation sera renforcée, l’orientation des ouvertures et des facteurs solaires des menuiseries optimisée, un éclairage naturel et des brise-soleil privilégiés.
  • L’inertie des bâtiments sera également favorisée par la création de talus végétal à leurs abords. Ce talutage limitera l’influence du vent en période hivernale.
  • L’isolation de l’Aqua Mundo, du spa et de la serre sera particulièrement performante avec une couverture gonflable en film ETFE (revêtement –en teflon isolant et translucide pour un éclairage naturel toute l’année) performant. Les économies énergétiques ambitionnées s’élèvent à 331 000 kWh/an.
  • Un dispositif de ventilation naturelle de l’Aqua Mundo et du spa permettra d’importantes économies d’énergie sur la climatisation.
  • Le stockage de l’eau des bassins extérieurs la nuit dans des bacs tampons en sous-sol pour réduire les déperditions d’énergie

Les mesures d’économie d’énergie concerneront aussi les espaces extérieurs, notamment les luminaires qui seront équipés de sources basse-consommation à haut rendement lumineux. Le réseau d’éclairage sera également équipé d’un système de détection de présence afin de réduire le niveau d’éclairement durant la nuit, lorsque personne n’utilise les espaces extérieurs.

Recourir aux énergies renouvelables pour réduire l’empreinte carbone

En complément des mesures d’efficacité énergétique, le projet ambitionne d’avoir recours aux énergies renouvelables pour couvrir à minima les besoins de chaleur des équipements collectifs (y compris l’Aqua Mundo). Une chaufferie bois sera notamment étudiée prioritairement. L’approvisionnement en bois énergie sera prioritairement d’origine locale.

Pour ce qui est de l’alimentation énergétique des cottages, une solution individualisée a été retenue par rapport à d’autres types de réseaux d’énergie (réseau de chaleur bois ou équivalent) au regard de la configuration du projet. De fait, l’énergie électrique semble à ce jour la plus adaptée au projet.

Les opportunités de production solaire seront étudiées l’installation de panneaux solaires photovoltaïques sur les parkings envisagée.

Ces panneaux serviront d’ombrières aux véhicules stationnés à l’entrée du site. Cette installation déportée sur les parkings permet de conserver un nombre d’arbres important au niveau des cottages pour assurer le confort d’été.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePrint this page

Je donne mon avis