La gestion des déchets

gestion des déchets recyclage tri roybon
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePrint this page

Le projet Roybon intègre dans sa conception un plan de gestion des déchets afin de limiter les impacts sur l’environnement et les risques de pollution. Outre la mise en place d’une démarche Chantier Vert lors de la construction, équipes et visiteurs seront incités à limiter la production de déchets et à assurer un bon niveau de tri durant l’exploitation.

Un chantier respectueux des normes environnementales

Afin de réduire la production de déchets en phase de travaux, le maître d’ouvrage a retenu un mode de construction basé au maximum sur la préfabrication en atelier – et en particulier des structures en ossature bois des cottages. Cette production présente plusieurs avantages : elle entraîne une réduction du délai de construction, limite les déchets liés à la production, limite les nuisances sonores et enfin, réduit les mouvements de terre dont la rotation des engins.

La gestion des déchets est un objectif à part entière du projet. Ainsi, en phase de construction, la démarche de certification HQE et la charte Chantier Vert qui seront mises en place visent à valoriser en matière au moins 50 % des déchets produits au cours des travaux. Les entreprises intervenant sur le projet devront également assurer le tri de leurs déchets afin d’optimiser le recyclage. Ces zones de tri seront encadrées par des « Hommes verts » – Responsable Assurance Qualité Environnemental du chantier (RAQE) détachés sur le chantier par la maîtrise d’ouvrage, afin de sensibiliser les entreprises et éviter les erreurs de tri.

Afin de limiter encore les risques de pollution des déchets du chantier, les produits chimiques (solvants, huiles, adjuvants…) et les eaux usées (eaux de lavages par exemple) feront l’objet de procédures de traitement spécifiques. Pour s’assurer du respect de ces obligations, les entreprises devront fournir la liste des produits et matériaux qu’elles utilisent au maître d’œuvre, qui pourra interdire, le cas échéant, l’utilisation de certains d’entre eux.

Gérer les déchets en phase d’exploitation

Dans les Domaines Center Parcs, les principaux gisements de déchets sont les déchets ménagers produits par les visiteurs (70%), les déchets issus de l’exploitation (restaurants, Aqua Mundo, bureaux…) et les déchets verts issus de l’entretien du site. La quantité de déchets produite est équivalente à la moyenne française avec près de 1 kg par jour et par personne. Le taux de tri moyen pour l’ensemble des parcs en Europe est de 27,3% (Donnée 2014/2015). L’objectif de Center Parcs est d’atteindre un taux de tri de 50% d’ici 2020.

Pour limiter les impacts sur l’environnement, le projet s’appuie sur la réduction des déchets à la source et la valorisation des déchets par l’amélioration du tri, deux axes complémentaires déclinés en plusieurs actions concrètes :

·         Sensibiliser le personnel aux gestes éco-responsables. 

·         Sensibiliser nos clients au tri sélectif sur le site.

·         Les dispositifs de tri omniprésents.

Pour atteindre l’objectif de 50% de collecte sélective des déchets, des dispositifs de collecte sélective et l’information sur le tri des déchets seront très largement répartis sur le site. Des bacs de tri compartimentés (déchets ménagers, verre, emballage) seront également installés dans chaque cottage. Une soixante de dispositifs de collecte, comprenant 3 types de bennes pour le verre, les emballages recyclables et les déchets ménagers seront aussi installés à moins de 50 mètres des zones d’hébergement. Cette localisation permettra d’améliorer leur visibilité et leur usage quotidien.

Ces différentes actions s’inscrivent dans une démarche de certification ISO 14001, qui atteste des efforts engagés pour limiter les impacts sur l’environnement. Cette démarche est commune à l’ensemble de la marque Center Parcs, dont quatre sites en France ont déjà reçu cette certification.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePrint this page

1 réaction

  1. Très beau projet, s’il ressemble à tous ceux construits en France, la nature y est vraiment respectée et mis en valeur, très boisée et avec un minimum de nuisance. Je recommande à tous les opposants de découvrir un site comme celui des bois francs, le paradis sur terre.
    Sylviane