L’approvisionnement énergétique et ENR

cottage - Projet Roybon
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePrint this page

La maîtrise de l’énergie est un élément essentiel du projet. Les concepteurs ont mis en place différents moyens pour limiter les émissions de gaz à effet de serre et les besoins en énergie. Cette volonté se traduit notamment par l’utilisation des énergies renouvelables qui couvriront les besoins en chaleur des cottages, des équipements collectifs et des espaces extérieurs.

La disposition des cottages

L’organisation générale du projet conduit, pour des raisons de fonctionnement, à ce que les cottages soient disposés en hameaux, de part et d’autre des boucles de voirie sur un grand linéaire. Au regard de cette configuration pénalisante d’un point de vue énergétique, la solution de chauffage et eau chaude individuels sera retenue par rapport à d’autres types de réseaux d’énergie (réseau de chaleur bois ou équivalent).

Les cottages seront orientés de manière à ce qu’ils puissent bénéficier d’une ventilation naturelle l’été, et d’apports solaires passifs à la mi-saison, afin d’optimiser la consommation d’énergie. Chaque cottage sera équipé d’ampoules basse consommation.

Des panneaux solaires photovoltaïques seront également installés au niveau du parking général du site.

Le regroupement des équipements centraux

A la différence des cottages, les équipements centraux incluant l’Aqua Mundo, les commerces et les restaurants, seront regroupés afin de favoriser la compacité du projet. Pour couvrir leurs besoins en énergie, une solution neutre en émission de gaz à effet de serre sera privilégiée : le bois-énergie. Une chaufferie bois avec un appoint au gaz sera mise en place et permettra de couvrir environ 90% des besoins du site (estimation d’après les retombées du Center Parcs de Moselle déjà en exploitation). Les opérateurs du projet produiront de l’énergie au niveau local. Pour cela, ils prendront contact avec les partenaires locaux pour étudier les capacités de la filière bois locale. En cas de pics de consommation, une ou plusieurs chaudières gaz compenseront les besoins énergétiques des équipements. A la différence du « 100% gaz », cette solution hybride, mêlant à la fois bois-énergie et gaz, évitera une émission de gaz à effet de serre d’environ 4 000 tonnes par an.

L’Aqua Mundo, le spa et la serre sous le Dôme seront isolés à l’aide d’un revêtement plastique isolant et translucide, l’EFTE, permettant d’économiser 331 000 kWh par an. La couverture en film de ce matériau garantira également un éclairage naturel toute l’année. En période estivale, l’Aqua Mundo et le spa disposeront d’une ventilation naturelle grâce à l’ouverture des ouvrants placés sur la toiture, afin d’éviter l’utilisation de la climatisation.

Enfin, l’énergie sera récupérée à travers différents dispositifs. L’énergie de l’air extrait par les hottes de cuisine servira notamment à préchauffer l’air entrant dans le bâtiment. Aussi, les eaux grises des douches de l’Aqua Mundo seront récupérées pour préchauffer l’eau des douches et l’eau d’appoint des bassins.

La régulation des espaces extérieurs

Au niveau des espaces extérieurs, la consommation énergétique sera également régulée. L’éclairage extérieur sera optimisé à l’aide d’un système de détection de présence permettant de réduire le niveau d’éclairement la nuit. Les luminaires seront équipés de sources basse-consommation à haut rendement lumineux.

Les panneaux photovoltaïques serviront d’ombrières aux véhicules stationnés à l’entrée du site. A travers cette configuration, les installations n’occuperont pas de surface de terrain supplémentaire, permettant ainsi de conserver un nombre d’arbres important au niveau des cottages pour assurer le confort de la période estivale.

S’inscrivant dans l’objectif global de lutte contre le réchauffement climatique, les moyens mis en place par les concepteurs du site stabiliseront la consommation énergétique et encourageront la production de l’énergie durable.

 

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePrint this page

Je donne mon avis