« Pour nous, privilégier les entreprises locales est un choix stratégique »

Chantier Center Parcs - Entreprises locales
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePrint this page

Interview de Nicolas Cruchandeu, Responsable des programmes au sein du Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs

Implanté dans le département de la Vienne et inauguré en juin 2015, Le Domaine du Bois aux Daims est le 5e Center Parcs en France. En tant que responsable des programmes au sein du Groupe PVCP, Nicolas Cruchandeu a travaillé à l’implantation du projet, aux travaux de construction et au lancement de la phase d’exploitation. Il nous détaille ici les procédures d’appels d’offres et l’opportunité que cela constitue pour les entreprises locales au projet.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le rôle du Responsable des programmes au sein du Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs ?

Nicolas Cruchandeu : Le Responsable des programmes est chargé de piloter l’ensemble du projet, depuis le lancement jusqu’à la mise en exploitation du domaine, et donc pendant la phase de chantier. Pour mettre en place toutes les conditions nécessaires au bon déroulement du chantier, il s’assure que le projet respecte évidemment à la fois les procédures environnementales mais aussi les règles d’urbanisme en vigueur pour, in fine, être validé par les autorités institutionnelles compétentes. Il constitue alors les différents dossiers administratifs, notamment les demandes de permis de construire et les demandes d’autorisations environnementales.

A partir du moment où les demandes d’autorisations administratives ont été déposées et sont en cours d’instruction, l’équipe d’architectes définit précisément le projet en collaboration avec le Responsable des programmes. Ce dernier occupe alors le rôle de maître d’ouvrage. Il détermine un plan logistique rigoureux pour une coordination optimale du chantier. En outre, il sélectionne précisément les entreprises qui interviennent ensuite sur le site. Dirigeant l’ensemble des opérations durant la phase de travaux, il veille à ce que le chantier se déroule dans de bonnes conditions et dans les délais impartis.

Une fois le chantier terminé, il contrôle les prestations réalisées pour s’assurer du bon fonctionnement des cottages. Il s’engage notamment à accompagner les équipes du Domaine pendant la première année d’exploitation.

Comment sélectionnez-vous les entreprises participant au chantier ?

N.C. : Pour choisir les entreprises intervenant sur le chantier, nous prenons tout d’abord contact avec les chambres consulaires, principalement la chambre de commerce et d’industrie pour informer les entreprises locales des opportunités liées au chantier. Nous organisons également des réunions pour leur présenter le projet. Ce sont des moments d’échange privilégiés particulièrement importants pour apprendre à se connaître.

Ensuite, nous réalisons des réunions et des ateliers autour de différentes thématiques de construction pour pouvoir informer les entreprises de leurs tâches. Le but de ces réunions est de favoriser le travail en équipe et assurer une bonne coordination des entreprises locales. Nous les invitons ainsi à s’organiser entre elles, à collaborer alors même qu’elles sont parfois « concurrentes ».

De cette union, une cellule d’achat commune est créée et un facilitateur/coordonnateur est nommé pour avancer de manière efficace sur le projet.

Vous confirmez ainsi favoriser les entreprises locales ?

N.C. : Center Parcs favorise, en phase de chantier comme en phase d’exploitation, les filières courtes et locales organisées en partenariat avec les collectivités territoriales et les chambres consulaires. Cette volonté se traduit durant le chantier par le choix des matériaux de construction et la recherche d’entreprises locales pour le chantier en favorisant leur référencement et leur regroupement si nécessaire pour répondre aux appels d’offres. Durant la phase d’exploitation, nos Center Parcs favorisent l’approvisionnement local des boutiques et la mise en avant de produits du terroir. Nos domaines se fournissent autant que possible en produits alimentaires locaux afin de les proposer à sa clientèle. Par ailleurs, la chaufferie bois (si cette solution est retenue) est alimentée par la filière locale du bois de chauffage.

Pour nous, privilégier les entreprises locales est un choix éthique, mais également un choix stratégique, notamment pour des raisons de maintenance. Quand une chaudière fuit par exemple, un plombier à proximité du site se déplacera forcément plus vite qu’une entreprise située à l’autre bout de la France.

Si les entreprises locales ne peuvent pas réaliser certains lots spécifiques, nous collaborons avec des entreprises géographiquement plus éloignées. Ce n’est cependant pas la règle, même pour un chantier de cette ampleur. Pour le chantier du Center Parcs Vienne, 71 % du montant des travaux de construction ont été attribués à des entreprises de la région Poitou-Charentes.

En termes de personnel, le chiffre est plus important encore. En effet, les entreprises non originaires de la région font souvent appel à de la main d’œuvre locale.

Le nombre d’ouvriers sur le chantier est variable mais pendant quelque mois nous sommes à 1000 contractuels. Dans la Vienne, nous avons réussi à trouver toutes les entreprises de construction afin qu’elles puissent construire 400 des 800 cottages de façon préfabriquée et ce n’est pas une mince affaire, car comme une chaine de voiture, il existe une logique d’industrialisation.

Quelles sont les obligations pour participer au chantier ?

N. C. : Pierre & Vacances-Center Parcs s’engage à identifier avec les différents acteurs économiques, notamment avec la Chambre de commerce et d’industrie, la Chambre des métiers, la Chambre d’agriculture, les organisations professionnelles et les entreprises compétentes et disponibles qui pourraient participer aux consultations lancées en vue de la réalisation des travaux. Celles-ci bénéficieront en amont des informations nécessaires sur le projet, sur l’organisation des appels d’offres et du chantier, et pourront ainsi optimiser leur participation aux appels d’offres.

Par ailleurs, nous essayons, au niveau du Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs, de standardiser un maximum les produits, tels que la vaisselle par exemple. Dans le cas de produits spécifiques non standardisés, nous faisons appel à des usines de fabrication locales. Si les produits spécifiques sont introuvables au niveau local, nous nous tournons alors vers des régions voisines.

Durant cette phase où le projet est encore en cours de définition, le Responsable de programmes s’appuie sur l’expertise de différents bureaux d’études possédant l’ensemble compétences techniques requises. Certains sont spécialisés dans l’élaboration des cottages (zones d’hébergement), d’autres dans les fluides et structures, ou bien dans la gestion énergétique. Nous nous attachons particulièrement à respecter les normes environnementales en nous entourant des spécialistes dans ce domaine.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePrint this page

Je donne mon avis